Étiquettes

, , , , , ,

Le juge Gentil semble tenir pour acquis que l’ex-président a bénéficié en 2007 d’espèces du couple Bettencourt.

Inexorablement, les magistrats qui enquêtent sur l’affaire Bettencourtse rapprochent de Nicolas Sarkozy. Selon de nouveaux procès-verbaux que « Le Monde » a pu consulter, le juge Jean-Michel Gentil « semble tenir pour acquis que Nicolas Sarkozy a bénéficié, lors de sa campagne présidentielle de 2007, d’argent en espèces du couple Bettencourt », écrit le quotidien mercredi 23 mai.

Deux articles du « Monde » récapitulent les faisceaux d’indices dont disposent les enquêteurs : d’importants retraits en liquide sur les comptes de Liliane Bettencourt en Suisse et en France, coïncidant avec des rendez-vous attestés entre Eric Woerth, trésorier de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy, et Patrice de Maistre, gestionnaire de la fortune de la milliardaire, mais également avec des visites du candidat à la présidentielle au domicile neuilléen du couple Bettencourt, le tout alors que la campagne battait son plein.

« Le nom de l’ex-président apparaît désormais dans la procédure », insiste le quotidien.

Le juge Gentil avait déjà souligné que les « visites du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy au domicile des Bettencourt pendant la campagne électorale de 2007 » rendaient « des investigations » « nécessaires », saisi ses comptes de campagne, et mis en examen Eric Woerth et Patrice de Maistre. Plus que jamais, une convocation en vue d’une éventuelle mise en examen paraît inévitable pour l’ex-président Sarkozy.

Source: Le Nouvel Obs 23 Mai 2012