Étiquettes

, ,

Nicolas Sarkozy a tenu, mardi 21 octobre au soir, un meeting à la tonalité très droitière à Nice: « l’immigration ne doit pas être un sujet tabou mais un sujet majeur, car cela menace notre façon de vivre ».

Nicolas Sarkozy Immigration une menace pour la France
Les Français veulent rester en France, que la France ne ressemble pas à un autre pays. Nous voulons bien accueillir les autres, mais nous ne voulons pas changer notre pays », a estimé Nicolas Sarkozy.

Parmi les questions de son auditoire, aucune n’était embarrassante pour Nicolas Sarkozy, dans cette ville de Nice qui lui avait offert son meilleur score en 2012 (60,35% contre 48,38% au plan national) – deux ont porté sur l’immigration (les illégaux et la question de la burqa et des repas halal dans les cantines scolaires). »La religion doit rester à la maison », a-t-il lancé, plaidant pour « le même menu » à la cantine pour tous les enfants, et « pas de port ostentatoire de vêtement religieux » dans l’espace public.Il a également fait allusion au fameux tweet de Nadine Morano, qui s’était s’insurgée en août de la présence d’une femme portant le niqab [le visage dégagé] sur une plage du sud de la France pendant que son mari se baignait. « Nous sommes dans un pays qui a ses traditions. Il faut les respecter et éviter de choquer », a-t-il dit.Nicolas Sarkozy a de nouveau plaidé pour « la maîtrise des flux migratoires », sinon « nous irons de catastrophe en catastrophe », réaffirmant que « nous ne pouvons plus donner des allocations aux personnes se trouvant illégalement en France ». « L’aide médicale d’Etat se montait à 500 millions d’euros en 2012, 800 millions en 2013 ! », a-t-il affirmé.

Jean-Charles Reloux pour les Infos du Jour