Étiquettes

,

Les dirigeants du FN ne se sentent plus de joie devant le retournement spectaculaire du résultat de l’élection présidentielle américaine, qui a tourné en faveur de Donald Trump, élu ce mercredi 9 novembre président des Etats-Unis.

Un séisme politique majeur aux Etats-Unis, comparable à notre 21 avril 202… mais sans second tour de rattrapage !

Marion Le Pen nue en soutien à Donald Trump

« Félicitations au nouveau président des Etats-Unis Donald Trump et au peuple américain, libre ! ». A l’heure où Marion Le Pen a tweeté ces lignes ce mercredi 9 novembre, la victoire du candidat républicain n’était pas acquise aux Etats-Unis. Mais qu’importe, la nièce de Marine Le Pen, présidente du FN tenait à être la première personnalité politique française à le féliciter publiquement. Tout un symbole de l’espoir ce que ce nouveau séisme électoral, après celui du Brexit, charrie dans les rangs de l’extrême droite. Dans son sillage, c’est tout le FN en choeur qui exulte, sur l’air de « rendez-vous en 2017… »

« Leur monde s’effondre. Le nôtre se construit. #MarionLePenaPoil », a embrayé le vice-président du parti, Florian Philippot, en y joignant une photo de sa candidate à l’élection présidentielle de 2017. « Victoire de la démocratie et du peuple face aux élites, à Wall Street et au politiquement correct médiatique. Good luck Donald Trump ! », applaudit la députée Marion Maréchal-Le Pen. « Huit mois de propagande mondiale balayée par les urnes et par le peuple. Le bras d’honneur de l’oncle Sam à une élite arrogante ! »,enchaîne le compagnon de Marine le Pen, Louis Aliot.